Marc Séguin

«En tant qu’artiste vivant à l’époque où je vis, je ne peux pas peindre des petits chiens aux yeux tristes ni faire des tableaux décoratifs. Il faut que ça marque, que ça laisse une trace.»

Le but de Marc Séguin est de provoquer les gens par des peintures qui ne laissent pas les gens indifférents. Pour ce faire, il peint souvent des scènes plutôt sombres et il va souvent intégrer des éléments qui font penser à la mort. Justement, il a déjà tenté, avec succès de peindre avec des cendres humaines pour pouvoir obtenir une teinte de gris qu’il ne parvenait pas à avoir autrement.
C’est un artiste très populaire malgré sa démarche qui peut laisser à désirer pour quelques personnes. Il est populaire aux États-Unis, où il est souvent exposé, et la majorité de ses acheteurs habitent en Europe.
Croyez-le ou non, Marc Séguin est un peintre daltonien. Le Canadien, originaire d’Ottawa, qui est diplômé de l’université Concordia, a été l’élève du grand Molinari, un autre artiste québécois important. Écrivain durant son temps libre, l’artiste part pour 2 mois à son atelier situé à Brooklyn à New York pour peindre, et ce environ deux ou trois fois par année.

   

.

De vraies cendres ont été utilisées pour faire ce tableau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s